Hortipaysages Activités-ressources / HORTICULTURES / Services ASTREDHOR

LES SERVICES PROPOSES PAR ASTREDHOR, L’INSTITUT TECHNIQUE DE L’HORTICULTURE, AUX LYCÉES ET CENTRES DE FORMATION HORTICOLES


image ASTREDHOR_coul.jpg (58.4kB)
Lien vers: http://www.astredhor.fr/
Site internet ASTREDHOR
image 1699FC19.jpg (4.3MB)
Crédits ASTREDHOR
Un Institut technique au service des professionnels et des centres de formation de la filière

ASTREDHOR conçoit et met en œuvre des programmes de recherche et d’innovation au service des professionnels de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. L’Institut technique développe de nouveaux outils, produits et techniques capables d’améliorer les performances techniques, économiques et environnementales des professionnels de la filière.


image CaptureCarteBassinsASTREDHORrt.png (0.1MB)
Lien vers: http://www.astredhor.fr/
les 6 unités de Bassins
image 2044A19.jpg (7.6MB)
Crédits : ASTREDHOR
ASTREDHOR est composé de six unités de bassin regroupant 10 stations d’expérimentation qui portent le projet de l'Institut et le déclinent au sein de leurs territoires. Un programme national et des essais de recherche régionaux sont conduits de manière coordonnée au sein de l’Institut. ASTREDHOR regroupe 70 ingénieurs, docteurs, doctorants et techniciens, et près de 1 300 adhérents.
Pour plus d'information : site internet ASTREDHOR

Les services aux lycées et centres de formation adhérents

ASTREDHOR propose une offre de service privilégiée aux lycées et centres de formations horticoles adhérents : ressources techniques et scientifiques.
Pour consulter l’ensemble de ces services : plaquette de présentation des services aux Lycées horticoles et centres de formation.
En mars 2016, près de 28 écoles horticoles et 40 centres de formations sont adhérents d’ASTREDHOR

cf liste des écoles et exploitations de centres de formations horticoles adhérents (document mars 2016)

INNOVATIONS INFOS

  • Face à un marché des végétaux stagnant depuis quelques années, les producteurs de l’horticulture connaissent des périodes difficiles.
Afin de redynamiser la filière horticole, la recherche de nouvelles fonctions et de nouveaux usages pour le végétal d’ornement peut
conduire à des compléments de revenus pour les horticulteurs.
Par ailleurs, depuis plusieurs années, les productions ornementales sont soumises à une saisonnalité commerciale de plus en plus marquée. Ceci implique une sous-utilisation des outils de production et notamment des surfaces de serres.
Dans ce contexte, l’objectif de ce bulletin de veille est de donner des éléments de réflexion aux producteurs pour les aider à trouver des compléments de revenus et à mieux valoriser les surfaces de production en dehors des périodes de cultures horticoles habituelles
. Il peut intéresser aussi lesventreprises de l’aval.
Quelques bulletins "libres d'accès" : N°1 juin - N°2 septembre - N°7 juin - N°10 décembre

Autres ressources documentaires
: Voir des exemples en "libres consultations" sur le site d'ASTREDHOR.

Convention cadre DGER-ASTREDHOR 2014/2018

. "Compte tenu de leurs objectifs partagés et de leur complémentarité, la DGER, au travers des établissements d'enseignement horticole et de son réseau thématique « Horticultures et Paysages », et ASTREDHOR, au travers de son réseau de stations d'expérimentation, organisé en six unités de bassin, et de son unité nationale, souhaitent renforcer leur partenariat et définir par la présente convention le cadre général dans lequel celui-ci a vocation à s'inscrire..."
Réunion du "comité de suivi" de la convention : le 7 juillet 2016 au sein de la DGER (Ressources documentaires supports disponibles sur demande : regis.triollet@educagri.fr)